« Retour à la liste des articles

La « Picture prospective » : quand la photo alimente la data

La "Picture prospective" : quand la photo alimente la data

L’image n’est pas uniquement un vecteur de communication, elle émet en plus de son sujet une multitude d’informations qu’il faut savoir trouver et décrypter. Et cela, InCapsule by Ifop l’a bien compris.

En créant une méthode rupturiste dans les études prospectives, l’Ifop avec InCapsule amène une nouvelle lecture sur l’internaute :  » La Picture Prospective  » . En s’appuyant notamment sur la start up Clic and Walk et sa communauté de 180 000 ClicWalkers, l’institut d’étude transforme la photo en une véritable donnée sociologique. L’image est devenue le mode d’expression préférée et partagée des nouvelles générations. Parce qu’elle contient une multiplicité de signes, elle permet de s’approcher au plus près de la réalité de la vie des gens. En ce sens,  » La Picture prospective  » devient un mode de langage doublé d’un usage sociologique et prospectif.

« Au-delà des mots, la photo exprime de la façon la plus spontanée, sans médiation, ce que sont les gens, comment ils vivent, ce qu’ils pensent, ce qui les touchent, quels sont leurs choix. Elle permet de connecter les décideurs à la vraie vie des gens, pour ne pas en être distancés » explique Martine Ghnassia à la tête de l’entité  » InCapsule « .

Cette démarche s’appuie avant tout sur une communauté de plus de 180 000 consommateurs, rémunérés pour collecter en temps réel des photos/vidéos de leur vie quotidienne via leur Smartphone grâce à l’application Clic and Walk. Ce recueil de données de la  » Vraie Vie  » sera complété d’une analyse sémiologique massive des photos recueillies, et d’un échange actif avec une communauté d’experts de la thématique explorée (scénariste de Scènes de Ménage, sociologue des jeunes foyers, coach décoration, et conseiller cuisine IKEA). « Nos ClicWalkers sont une communauté à part entière et animée comme telle. Ils sont fiers de partager volontairement leur quotidien, leurs usages, leurs habitudes de consommation et de contribuer ainsi à l’amélioration de leur quotidien en devenant de réelles sources d’inspirations pour les marques et les enseignes. Une manière de retrouver leur place de client dans la stratégie des Industriels et des distributeurs. » rajoute, la fondatrice de Clic and Walk, Frédérique Grigolato.

Pour sa première Picture Prospective, InCapsule by Ifop explore les Intérieur[s] des 25 -35 ans. Qui sont-ils ? Célibataires ou en famille traditionnelle ou monoparentale, quelle est  leur relation à la maison ? Quelle sensibilité ont-ils vis-à-vis de leur intérieur, sont-ils aussi connectés, technophiles, créatifs, makers, esthètes et investis dans leur maison, que ce que les médias, les marques et la publicité aiment à nous les dépeindre ? Cette première exploration intérieure de cette cible dans son comportement vis-à-vis de son sweet home va au-delà des styles de déco et des modes de vie. Elle permet de comprendre comment elle adapte son intérieur pour y faire cohabiter ses différentes fonctions (recevoir/partager/cuisiner/travailler/se distraire/…) et ce, en explorant leurs équipements, l’aménagement de leur séjour, de leur cuisine et leurs marques appréciées. On attend ces résultats avec impatience chez  INfluencia…

 

Raphaël Legrand

L'oeil de l'expert avec Yan Claeyssen

Les sources de la connaissance conso sont encore aujourd’hui essentiellement textuelles (formulaires, avis, conversations, etc.) ou comportementales (historique d’achat, comportement digital, géolocalisation, etc.). Pourtant, de nouvelles technologies permettent d’analyser de nouvelles sources de données comme c’est le cas ici avec la photo. Mais pourquoi pas aussi les sons, la température, les odeurs, etc. La totalité du réel étant « traduisible » en données numériques, le champ de la data n’a en définitive aucune limite et les possibles sont encore loin d’avoir été tous explorés !

« Retour à la liste des articles