« Retour à la liste des articles

Les humains au coeur du processus

IA, Datalake, VR, DMP, BDD, Deep-forest, Data Scientist, CRM, Chief Data Officer… La data envahit notre quotidien. Promesse d’un monde meilleur pour certains, avènement apocalyptique pour d’autres ? Entre ces deux versions fantasmées, une réalité : la data est la nouvelle grande richesse de l’économie, l’un des premiers actifs d’une entreprise, au même titre peut-être que la marque.

Beaucoup de questions se posent encore sur l’utilisation de cette arme de séduction massive et il ne faut pas oublier que nous n’en sommes encore qu’ aux balbutiements de cette discipline. Pour autant, la data n’est pas qu’une inexorable ruée vers l’or, renversant tout sur son passage, comme on n’arrête pas de nous le répéter. Elle ne va pas seulement servir à simplifier la vie des annonceurs ou des médias.

Froide la data ? De moins en moins. Associée à l’émotion, elle deviendra encore plus sexy et riche de sens et de liens.
Elle nous obligera également à modifier et à rythmer notre mode de pensée. Notre perception au temps va se contracter et nous emmener vers des chemins encore inexplorés aujourd’hui. Notre relation aux marques va évoluer. Avec une certitude : si l’analyse des méga données est un merveilleux outil pour le marketing, les humains resteront toujours au cœur du processus. Et c’est tant mieux…

« Retour à la liste des articles